Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

5 motifs au déplacement du SARKO 1 à BLAGNAC

14 Janvier 2011, 07:19am

Publié par Marius

  1. airbusLe circuit entre le lieu des voeux et la zone d’atterrissage est court et facilement protégé de toutes manifestations extérieures.
  2. Le personnel présent est parfaitement répertorié, badgé et encadré, et ce site ne comporte que peu d’opposants durs.
  3. AIRBUS est le symbole du rapprochement entre l’Allemagne et la France ; les volontés de concordances y trouvent place à bon compte.
  4. Un passage en temps record à BLAGNAC pour être rapidement disponible pour les vœux aux parlementaires à 16h.
  5. Des photos devant des journalistes triés sur le volet, du personnel discipliné et des élus  à qui l’on ne demande rien d’autre qu’une présence républicaine.

Du beau travail de la part des communicants de l'Elysée...(avec foutage de g....le  pour le 20h) 

Commenter cet article

Le Rocrocodile hiverne...mais veille 15/01/2011 11:14



Dommage que vous ne soyez pas venus aux voeux du maire. J'ai des photos formidables du carnage dégustatif des toulousains moyens venus se gaver sur le dos des citoyens. Il ne manquait plus que
Zézette et ses tupperwares. Comme disait un agent de sécurité sur les lieux :


"Heureusement que le reste de la population ne voit pas ce qui se passe ici" .


Deux types de poulation, à l'extérieur du zénith et dans les couloirs : les porcs, et quelques rares intelligences.


A l'intérieur, dans la salle en question dans l'ombre, quelques menus personnes de mauvais goûts trouvant lamentable et inconcevable qu'il n' y ait pas assez d'assiettes en carton pour l'apéritif
dinatoire. Quand j'entends ce genre de réflexion, je me dis que la France n'est pas prête de changer, c'est écoeurant quand on imagine le coût des denrées provenant d'un traiteur toulousain, que
nous avons payé avec nos impôts bien sûr !


De vrai piques assiettes, dès qu'un plateau était présenté les gens se jetaient dessus comme s'ils n'avaient mangé depuis des mois. Des harpis. Les mêmes qui lyncheront sur l'équipe municipale
dès qu'il y aura un pet de travers.


Effectivement si j'avais pu prendre des photos de cette orgie, des groupes de gens dont on ne soupçonnerait même pas ceci de leur fait, ont pris des bouteilles de rouge et de blanc, se sont faits
des petits plateaux qu'ils sont allés bouffer sur le haut d'un escalier tout en prenant des photos du festin... Laissant bouteilles vides, denrées périssables à même le sol. Toute la bouffe qui a
été gaspillée par ces gens là c'était écoeurant, sans compter leur comportement avec le personnel de service.


Et puis, comme si de rien n'était, j'ai croisé ces mêmes personnes sur le parking, commentaire de l'orgie :"Bon ben super, on a bien bouffé on fait quoi maintenant il est 22h30
?"


Aucun journaliste sur les lieux : un carnage. Si on pouvait publier les photos, ce serait la révolution ce matin, dans les rues de Toulouse. Une horreur sans nom, une boucherie, des porcs, la
honte du Tout Toulouse.



Cat 14/01/2011 13:54



- Ma parole, Marius, te voilà atteint du syndrome de Sarkoallergie aggravé !


Dans les cas aigus comme le tien, il est fortement déconseillé de rajouter une couche en visionnant les journaux télévisés. C'est l'urticaire géant qui te guette !


 


Avant qu'une ambulance ne t'emporte vers les urgences, je reviens sur quelques uns des symptômes de la crise.


Concernant la protection des manifestations, je ne pense pas que cette précaution soit l'apanage de notre actuel président, mais une mesure de bon sens et de sécurité étendue à tous nos chefs de
nation, précédents et à venir...


 


De même qu'il ne me semble pas abérant que les  employés d'Aibus portent badge sur leur site. Cela doit-il les priver d'une visite présidentielle au prétexte que c'est plus facile pour
assurer la sécurité ?


 


L'amitié Franco/Allemande, même à bon compte, ça ne fait pas de mal.


 


L'emploi du temps ultra serré de Sarkobling n'est pas un scoop. L'homme pressé cumule les voeux... ma foi, si cela libère du temps pour régler ou faire avancer des dossiers sérieux, très bien !


 


Quant au personnel "discipliné", on ne peut quand même pas souhaiter qu'il se crée à chaque déplacement, une situation conflictuelle s'achevant sur des ponctuations du genre "casse-toi...".


J'imagine aussi que les personnes présentes désiraient y être (et n'ont pas été obligées comme dans les pays totalitaires), élus compris, puisqu'il y en eut qui boycottèrent comme les EELV.


 


Bon rétablissement, cher Marius... ne boude pas et ne somatise pas (beaucoup d'allergies n'ont pas d'autres causes que psychologiques).



Marius 14/01/2011 21:34



Tu as certainement raison je couve quelque chose moi ! allez une infusion et au lit...