Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Des blogueurs à L’Elysée

14 Décembre 2010, 20:57pm

Publié par Marius

palais-elyseeLa toile est en fièvre ; sur la pression de ces conseillés notre Président reçoit Jeudi des blogueurs influents. Après OBAMA le locataire de l’Elysée prend conscience de la dimension du sujet…Récemment les jeunes de l’UMP ont lancé  un recrutement national afin de renforcer la « communication transversale ». Un sujet délicat pour un groupe politique ouvertement interventionniste auprès des plus importants médias français. A trop vouloir assurer l’information officielle le partis de N. Sarkozy a directement favorisé le développement de blogs d’opposition, parfois même jusqu’à la haine. La presse, dépendante du  pouvoir central et de l’argent est en souffrance et voit son influence s’effilocher au fil du temps... Le mal est profond car le lecteur cherche « ailleurs » l’information et ce n’est pas la naïve tentative Elyséenne de raccrocher les wagons qui modifiera l’opinion générale des (é)lecteurs. L’appui maladroit de quelques blogueurs de droite où la séduction opportune de quelques invités à la table du prince n’y changera rien. Au final quels seront les « influenceurs » présents à ce pince fesses ? En fait, peu importe ; le plus intéressant sera de voir le débrief individuel qu’il nous plaira de lire et surtout l’effet accélérateur que cette mise en lumière entraînera directement et indirectement sur les sites des invités.

Ce sujet m’amène à vous alerter sur la nature même des blogs politiques; nous observons aujourd’hui que ce « média » est devenu le support de nombreux élus nationaux et régionaux. Avec un taux d’équipement qui atteint aujourd’hui plus de 70% de la population nos députés, quelques élus de proximité (et des politiques influents) proposent sur la toile de l’information directement liée à leurs actualités comme ici ou . Cela constitue une source d’information et même si généralement elle est à la gloire de son propriétaire elle a le mérite de créer des emplois nouveaux chez les assistants. Sur Cassoulet ’city le recrutement récent d’un blogueur expérimenté a été réalisé par le groupe des élus non inscrits de Toulouse. Je souhaite plein succès à ce sympathique garçon confronté à une rude épreuve consistant à  promouvoir (en conscience ?) un groupe encore hermétique à ce média.

Au final c’est le lecteur qui décide de la vie ou de la mort d’un blog. La notoriété ne vient qu’avec le temps et surtout, de mon point de vue, en majorité grâce à l’indépendance de son auteur. Contrairement à la presse officielle, chez le bloggeur il ne peut et ne doit y avoir dans cet exercice de déférence directe à tel ou tel organe de direction. C’est ici que se constitue la différence entre vrai et faux blogs. Lors de la lecture de vos « favoris» conservez l’œil critique ; il existe en effet aujourd’hui (à droite comme à gauche) des fonds d’articles permettant à des encartés de vous faire vivre une actualité parallèle qui forcément manque d’authenticité. Avant que Sarkozy exploite plus à fond cette fourberie apprenez à décrypter les messages qui vous sont offerts. Pour ma part je peux vous garantir d’un travail artisanal…

Commenter cet article

Benjamin 18/12/2010 14:31



Impossible, tous les billets se feront sur le nom des élus^^



Ben 16/12/2010 09:30



Bonjour


C'est tout à fait possible que les élus du groupe viennent eux-mêmes commenter. Quand c'est vraiment perso, je mettrai "Ben". Merci pour ce gentil passage. Je n'ai pas été recruté que pour le
blog. C'est difficile dans le sens où un blog collaboratif est plus long à écrire, un blog institutionnel est plus posé. Ca sera vraiment dur de le faire connaître.


Bien à toi



Marius 16/12/2010 10:15



@Pino:Je prend note de cette "indépendance" éditoriale tout en observant la place qu'occupe l'UMP dans TOULOUSCOPIE au cours des derniers mois...Mais au moins le lecteur n'est pas trompé sur la marchandise!


@Ben : Conserve ton "tempo" du passé; c'est ton meilleur atout (avec la signature de Ben il y aura de l'audience) et dissocie la ligne officielle de tes coups de coeur (ou de gueule) afin de
rassurer tes employeurs. Bon courage.



Pino 15/12/2010 22:15



Marius, en dépit des apparences, je ne suis pas encore à vendre, et toi non plus je crois. Le mercenaire que tu mentionnes n'a jamais renié ses idées. Pour ce qui me concerner m'arrive parfois de
divaguer de droite à gauche en fonction de mon  humeur.