Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Du pain et des jeux au STADE

12 Avril 2010, 11:20am

Publié par Marius

 hcup.jpgC'est là le fond de toute politique, panem et circenses ; l'art de gouverner les peuples se réduit à l'art d'empêcher qu'ils ne s'ennuient en particulier dans les pires moments. Ce week-end a été chargé d’évènements sportifs et, faute de pain, l’on a pu boire de la bière blonde avec la HEINEKEN CUP.

Rendez-vous compte 4 des plus belles équipes françaises en mal de reconnaissance ; trois matchs de très haut niveau avec, hélas, la défaite de CLERMONT FERRAND sur LEINSTER (29-28) pour des maladresses comportementales incompréhensibles à ce niveau de la compétition (carton jaune d'Anthony Floch).

 

Décidemment Anoeta réussi aux Biarrots. Une belle fête au soleil d’une des plus belles villes du pays basque (SAN SEBASTIAN). Ce stade magnifique transcende l’équipe de BIARRITZ devant un public d’aficionados totalement acquis à la cause rugbystique.  Le XV d’Ospreys n’a pas à rougir avec un score de  29 à 28 pour les gallois. L’après match dans la vieille ville a du être un grand moment…


La cerise sur le gâteau ;   Le Stade TOULOUSAIN remporte son duel contre le Stade FRANCAIS (42 -16). Les visiteurs Parisiens n’ont, hélas, pas été à la hauteur de leurs maillots (toujours aussi bling-bling) et le stade a sorti l’artillerie lourde avec un coaching à rendre jaloux la majorité des clubs européens. Je ne reviendrais que très rapidement sur le conflit culturel de ces deux clubs et de leurs dirigeants ; c’est presque devenu un marronnier pour la presse spécialisée. Je regrette seulement de l’attitude du public toulousain qui, bafouant la coutume rugbystique, siffle l’adversaire. Un comportement intolérable dans ce sport où le respect du visiteur reste une tradition.

Novés peut s’enorgueillir d’un palmarès exceptionnel mais, aujourd’hui, le moment est venu où les supporters, les actionnaires, les sponsors, s’inquiètent et s’impatientent. Malgré une écurie d’exception les rouges et noirs rament en Top 14 et cette victoire était espérée. Ainsi, des questions de fond se murmurent et il importait de justifier concrètement des choix d’un staff trop souvent à la plainte d’un arbitrage arbitraire...Le tour est joué et de belle manière; il y a donc bien un problème de motivation à résoudre au sein de cette équipe.

 

De M. Malvy à J.M. Baylet le rose était (aussi) en loge. Souhaitons qu’à l’occasion de cette rencontre les politiques aient pu s’accorder sur la sauvegarde du club de MONTAUBAN. Il en va de l’avenir rugbystique de notre région qui, dans la période que nous traversons, offre à sa population, grâce à ses équipes,  de Préfecture en Sous Préfecture un ilot de joie dans un océan d’indigence.

Commenter cet article

Cat 16/04/2010 11:32



Les sifflements imbéciles pendant le match m'ont gênée et chagrinée de même. Contente de voir que vous partagez ce sentiment.


Les maillots du Stade Français étaient très bling-bling, en effet, mais cette mode est dans l'air du temps... Elle passera.


Et la bière était bonne sous le grand soleil !