Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Jean Luc MOUDENC ; un profil de vainqueur !

30 Septembre 2010, 09:48am

Publié par Marius

le looserEn Cassoulet'City la loose porte un nom; Moudenc. A ce titre l'homme a l'heureux privilège de recevoir de ma part une saucisse poivrée et gouteuse bien de chez nous. Il gagne sur le podium des "down" la seconde place.  Je tiens à préciser en introduction que ni le sens du devoir  ni l'honnête de l'homme ne peut être mis en cause. Tout au plus s'agit il de rappeler ici qu’il y a des êtres tellement frappés par l’infortune qu'ils se jettent dans des missions impossibles sans l'aide des cieux célestes. C'est le cas du récipiendaire. A-t-il brisé un miroir ? Il semblerait que tous les malheurs l’accablent..et pour une longue durée (7 ans parait-il). Imaginez-vous rompre une situation enviable  de chef de cabinet puis d'attaché parlementaire (en arrière plan des personnalités locales D.BAUDIS et Ph DOUSTE) juste pour l'excitation de quelques photos avec la cocarde ?

Il s’agit d’ambition puérile généralement refusée par ces hommes de l'ombre et de dossiers (je pense aux GUAINO, GUEANT et aux nombreux conseillés en poste en arrière plan de nos élus) qui savent combien l'exposition politique brûle vite les plus aguerris d'entre eux.

 

Mais la loose est une maladie jugée par beaucoup récurente et transmissible. Visiblement ses amis politiques, ses proches, craignent la contamination et Mme BACHELOT (reine incontestable de la chance à droite)  n’a pas mis en vente ce vaccin, préférant garder la recette pour elle. Les attitudes des responsables locaux de son camp manquent singulièrement de franchise à son égard. Un manque de sincérité préjudiciable vis à vis d'un homme qui, contre nature, a choisi de défendre sans conviction l'UMP au pire moment (une autre loose).

 

Voilà un camp qui passe son temps à chercher l'homme (ou la femme) providentiel(le) sans prendre la dimension réelle des problèmes de la cité et du soin de leurs (ex)leader pour faire vivre l'opposition en assemblée. La présence de Jean Luc MOUDENC aux diverses manifestations publiques de la mairie, son blog, ses interventions témoignent de son application à exister sur la scène locale.

Des efforts quelques peu pathétiques  au regard d'une droite régionale engluée dans le sarkozysme militant et très éloigné des préoccupations de terrain préférant trop souvent concentrer leurs énergies au passé que constituer des propositions alternatives pour l'avenir de TOULOUSE. Comme si « le droit d’inventaire » était l’alpha ou l’oméga de la politique….Il suffit de se rappeler de JOSPIN autre amateur éclairé de la loose.

C'est dommage pour le devenir du grand Toulouse car la démocratie doit se nourrir d'un débat d'idées...Mais à droite les personnalités locales ont désertés le terrain préférant se consacrer à des ambitions plus personnelles (on peut comprendre ; il faut bien faire bouillir la marmite). Reste un homme blessé, une garde rapprochée fragile et numériquement faible….  Jean Luc MOUDENC mérite donc ce coup de projecteur. Une manière de rendre hommage aux efforts de ce solitaire, de ce blogueur,  pour faire vivre sans succès apparent l’opposition dans la cité. 

Commenter cet article

Pino 30/09/2010 18:23



Excellent billet Marius. Je pense néanmoins que Jean-Luc Moudenc est le seul à pouvoir virer Pierre Cohen un jour... Mais ce sera difficile malgré la médiocrité de ce dernier. Le PS a tout
verrouillé et 2012 s'annonce mal pour la droite. Mais après deux ans de gouvernement Aubry, les français auront sans doute réalisé que le PS est incapable de gérer un pays. Il suffit de voir
comment ils gèrents nos villes et nos régions...