Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Régionale:le décor est planté….merci France 3 Midi-Pyrénées

22 Février 2010, 17:19pm

Publié par Marius

image_61261230.jpgC’est sur ces mots prononcés par Laurent MAZURIER, rédacteur en chef de la locale que le débat entre les principaux candidats aux régionales a démarré. Un temps de parole scrupuleusement respecté a permis à chacun des candidats de présenter les bases de  ses objectifs. Il vous appartient de vous forger votre propre opinion ; je vous incite donc à visionner attentivement ce trop rare moment de démocratie locale.

Pour ma part j’ai noté les points suivants (mais vous avez le droit de porter un jugement différent et de l’exprimer ici même en commentaires j’accepte tout sauf les grossièretés).

  La candidate de l'UMP m’a semblé être isolée face à trois candidats de la gauche plurielle et l’on ne peut que regretter cette maladresse (1) de la part des organisateurs qui auraient été bien inspirés de faire vivre le plateau avec un équilibre des alliances potentielles. La ficelle était grosse ; ils ont su la saisir sans vergogne.

  Le candidat du PS est apparu réduit à un rôle défensif face aux deux candidats de la gauche plurielle G. ONESTA et CH. PICQUET et naturellement à son opposante directe. Le bilan du Président sortant a été naturellement évoqué et attaqué (n’oublions pas qu’il s’agit de 12 ans de pouvoir plein et entier) tant à sa droite que sur sa gauche. 


Le plus intéressant est arrivé naturellement avec les programmes de chacun. L'on pourrait retenir :

Chez M.MALVY plus de 200 propositions nouvelles…ramenées semble t’il à 50 au final. Je vous laisse juge de ce passage illustratif du langage « Cassoulet ». Pourquoi nouvelles ? Certainement parce que les anciennes n’ont pas convaincues. L’on retiendra l’attribution d’un PC portable pour chaque collégiens…Henry EMMANUELI a mis en place cela depuis bien longtemps dans les Landes ; nous pouvons donc qu’observer du retard en Midi Pyrénées sur ce sujet (mais  il est vrai  que la région n’est toujours pas couverte par le haut débit en tout point de son vaste territoire...).

B. BAREGES est particulièrement sensible au budget et répète sans fin que l’on peut faire beaucoup avec 1 milliard 300 millions d’€uros par an. Sur ce point l’on ne peut qu’être d’accord sur le constat mais regretter de l’absence de proposition plus concrète dans les actions à venir…son temps de parole ayant été malheureusement consacré à la critique de son opposant nous n’en connaîtrons guère plus sur ses intentions (sauf celles de vouloir gagner ces élections cqfd).Il reste un site jusqu'à ce jour pauvre en propositions.

Ch. PIQUET, à l’instar de MELENCHON à marteler son objectif de battre la droite. Un programme agressif : « je ferais tout le contraire de l’UMP… » mais surtout, la ferme volonté d’infléchir fortement une politique régionale de gauche trop distante, selon lui, des évènements sociaux.

G. ONESTA à, pour sa part, indiqué clairement un objectif en 3 points. Tout d’abord l’emploi, puis l’emploi et enfin l’emploi. Naturellement répétitif mais dans en période de crise l’on ne peut qu’accorder de la sympathie à cet axe loin de la « gestion de Notaire » servi, selon lui, par l’équipe sortante (bonjour l’ambiance entre les deux tours…)


Au final l’on  peut constater l'affaiblissement du président sortant (n'en déplaise au encartés du PS) face à deux candidats de gauche qui le cadrent (avec des arguments recevables) de part et d’autre. Le second tour risque d’être particulièrement serré pour celui qui, à 72 ans, peut selon une expression connue, prétendre à une retraite bien méritée.


(1) La Dépêche du Midi, co organisatrice de ce débat, s’est dit choquée par les critiques de la candidate UMP concernant le déroulé de cette soirée « cette attitude, hallucinante de la part d'une responsable politique, illustre les pulsions hégémoniques de la candidate de l'UMP » selon Yann BOUFFIN, rédacteur en chef d’une presse indépendante et libre comme aime à le répéter son président et patron G.BAYLET sur cette vidéo (Ne riez pas de son accent, ni à ses propos c’est une personnalité incontournable au pays du cassoulet et chez les radicaux)

 

Commenter cet article