Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Les dangers d’une faillite ne touchent que les pays producteurs d’Olives

29 Avril 2010, 18:10pm

Publié par Marius

impots-1-.jpgVous avez certainement reçu votre déclaration d’impôt accompagnée de la lettre de notre ministre du budget.

E. Woertz a bien fait les choses ; il nous explique en quelques mots simples que sous l’impulsion du petit Nicolas la relance de notre économie est en œuvre. Pour ma part je relève deux chiffres qui m’alertent.

Jetez un petit coup d'œil sur les deux petits camemberts au recto de cette feuille. Dans le premier camembert vous trouverez la répartition des dépenses. Et là... surprise  à la troisième ligne (par ordre d’importance) vous trouvez la somme de 43 milliards d'euros représentant la "charge de la dette" en France.

Vous allez découvrir, dans le deuxième camembert, à la rubrique recette, à la seconde ligne (par ordre d’importance) la jolie somme de 48,9 milliards d'euros qui proviennent de l'impôt sur le revenu...si les rentrées sont conformes aux prévisions.

En résumé chers amis contribuables vos impôts directs servent tous les ans à financer les intérêts de la démesurée dette de la France, guère plus. Une dette qui s'alourdit chaque année quel que soit le gouvernement en place et qui, pour le budget 2010 est présenté en déficit global de -149,2 milliards d’euros ! (l’on évite le compte rond de 150 milliards).

Une nation, pas plus qu'un ménage ne peut durablement vivre à crédit ; imaginez un instant que la somme de vos revenus ne couvre que les intérêts de vos crédits en cours….Vous avez quelques difficultés à l’imaginer ; c’est normal restez calme, continuons encore un peu en consultant le tableau suivant :spirale-dette.jpg

Cet excellent tableau comparatif a le mérite de mettre en lumière un fait que semble ignoré beaucoup d’entre vous : la France est dans une situation pire que celle des nations en situation de dégradation du "rating" S&P (crédibilité financière). Comment expliquez-vous que la note soit fortement dégradée  en Gréce puis pour une moindre mesure au Portugal, puis en Espagne mais…pas en France ? La production d'olives ? Ceci est d'autant plus préoccupant que les prévisions de croissance pour la France sont faibles.

La France a aujourd'hui la meilleure note de solvabilité (AAA) possible alors que notre pays est clairement surendetté !

La France reste un pays d’exception. Par exemple pour Tchernobyl, le nuage s'était arrêté à la frontière franco-allemande. Pareil pour l’état des finances ; nos voisins (hors Allemagne) sont en très grande précarité financière…mais pas nous. Les notations des agences de rating ne sont qu'un thermomètre. Attendons le moment où l’on va remettre en question l’usage du thermomètre….

Regardez le tableau comparatif ! Notre situation est plus précaire que celle de l'Espagne ! Comparez aussi la situation de l'Europe à celle des USA : ces derniers sont en meilleure posture, que cela nous plaise ou non.

Je vous laisse imaginer de quoi sera fait notre proche avenir. Jusqu’à présent s’était ceinture ou bretelle mais demain nous aurons les deux…s’il nous reste un pantalon à tenir.

Commenter cet article