Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Lettre ouverte à Catherine D.

20 Février 2012, 10:18am

Publié par Marius

DSC04413J’aurais aussi pu également formuler cela comme "lettre ouverte aux hésitants" ou "lettre ouverte aux déçus". Car, enfin, le choix du futur Président se situe bien dans une frange étroite de la population composée, au plus, de 5 à 6% des électeurs qui, à la prochaine échéance, feront basculer  (ou pas) le représentant de l’UMP .  

Allons un peu plus loin. Tout d’abord pour noter que les « encartés » sont acquis à chacun des partis et qu’il est simple de les mobiliser ; il suffit de rappeler les fondamentaux à un rythme suffisant pour en faire de tendres moutons. En second lieu les sympathisants suivent sans trop rechigner pour peu qu’on leur apporte quelques menues nouveautés. Bref, en vérité, peu d’électeurs remettent en question leurs « convictions » antérieures.

Car quelque part il s’agit de se défausser, de renier une partie de soi même, de changer de logiciel…et nous savons tous combien cette tâche est pénible. Alors quand vient le moment décisif on peut hésiter car naturellement la bascule mérite généralement une forme de renoncement. Mais les choses sont bien faites et notre démocratie à inventer pour la Présidentielle le suffrage universel uninominal direct. Une conception intéressante car elle s’ouvre invariablement vers un second tour où les candidats sont nécessairement amener à s’allier.

Cependant, le jeu des idées  est de plus en plus limité. Le coût d’une campagne, la mobilisation des moyens financiers sont tels que seulement deux partis tirent généralement les marrons du feu dans une confrontation directe parfois ridicule. Cette situation est dramatique car, à la vérité, les apporteurs d’idées nouvelles ne sont généralement pas chez ces leaders. Il y a donc lieu de concentrer son écoute sur ces candidats de « seconds rangs » et de savoir leurs apporter notre soutien afin de faire peser objectivement au second tour leurs idées au travers des nécessaires alliances.

Ainsi, tout démocrate hésitant doit concentrer son attention vers ces « petits » candidats ; leurs poids réels peut être très supérieur à la place que leurs attribuent les sondages. C’est ainsi que je t’invite, toi l’hésitant(e) à poursuivre ton chemin vers celui ou celle qui te semble le mieux correspondre à tes sensibilités. Même Soulages ou Edwin Parker Twombly travaillent les nuances. Ce n’est pas à toi et ici que je livrerais cette démonstration artistique.

L’élément majeur n’est pas là. Il ne faut surtout pas oublier que nos parlements ont un poids important dans notre schéma démocratique; je suis plus inquiet quand je vois les « partages territoriaux » opérés dans le dos des électeurs par les conseillés de l’ombre. Nous sommes directement touchés ; il suffit de prendre connaissance des découpes à Cassoulet ’Land pour prendre conscience de l’importance de ce sujet. Il est frappant de voir le candidat de l’UMP proposer lors des meetings une « légère proportionnelle » à une future (et éloignée) assemblée quand on constate le travail chirurgical réalisé par son affidé A. Marleix juste pour satisfaire d'hypothétiques  baronnies locales.

Commenter cet article