Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Le Maire de TOULOUSE n’est pas « festayre »

17 Mai 2010, 17:00pm

Publié par Marius

festayre_fond.gif"Un appel à un "apéro géant" à Toulouse en juin a été lancé sur Facebook. Prévu le 19 Juin prochain il semble être reporté au 26. Pour l'heure, plus de 16 000 personnes ont indiqué leur présence et 21 000 y "participeront peut-être". Si ces chiffres se confirment, Cassoulet'City détiendrait le record de participants...

Selon un communiqué le maire demande au Préfet « d'examiner favorablement la possibilité d'interdire cette manifestation ». En langage moins policé Pierre COHEN largue la patate chaude à la Préfecture…tout comme la majorité des maires en France (de droite ou de gauche) totalement débordés par le concept Facebook.

Pourtant Cassoulet’Land a une longueur d’avance dans l’alcoolisation. Mais organisée.

La liste est longue. Vic Fesensac, Dax, Mont de Marsan, Bayonne, Nîmes, Condom… les ferias se succèdent dans la même ambiance dès Juin. Avec son lot de plaisirs simples, de soirées joyeuses mais aussi d’incidents mineurs et parfois plus graves. Naturellement s’agissant d’une organisation locale ayant pour but d’amener de l’activité à des communes exsangues les débordements locaux sont généralement maîtrisés et, en grande partie, tenus confidentiels par les organisateurs et la police (discrète mais présente). Mais ces débordements  existent et se développent au fil des années ; ne cachons pas cette dure réalité. Un décès à Bayonne sur un pont ou un décès à Nantes sous un pont c’est de toute façon une vie perdue. Pas de différence si ce n’est pour les statisticiens qui comptabilisent les participants...mais pas les accidents du retour en voiture.

Alors la fête c’est d’accord. Mais se déchirer à la Kro désolé je passe mon tour. Moi c’est bandas et paquito chocolatero.

Commenter cet article

Cat 21/05/2010 20:43



Sur la même longueur d'ondes : peu importe le prétexte, à chacun d'être responsable de son alcoolémie, et il faut encadrer les fêtes. Et vive les ferias ! Je n'irai pas à l'apéro géant, je
préfère les fêtes à taille humaine. Et ce genre de fête manque d'un vrai prétexte pour que je m'y intéresse.