Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Pierre, souviens toi...il y a un an !

22 Octobre 2010, 14:00pm

Publié par Marius

Souviens-toi.JPGLa politique est véritablement un exercice délicat. Imaginez-vous un instant dans la peau de Pierre Cohen, sur la pression des administrés, souhaiter remettre un peu d’ordre et de propreté dans la cité rose. Un exercice attendu par tous, preuve d'une qualité d'écoute d'un maire trop souvent sourd aux demandes réitérées par une masse grandissante de ses électeurs... Mais aujourd'hui combien il doit être dûr de voir ces efforts anéantis par une équipe d'éboueurs...

Vous aviez tout prévu ;

·         Un brainstorming productif de quelques innovations

·          Une campagne de com. tout azimut

·         Une mise en place soignée

·         Des salaires à la hausse pour tenir compte des revendications du passé

Mais cela ne suffit pas. Il faut plus. Plus de quoi ? De préparation ; peut-être, de savoir faire, certainement mais surtout plus de déterminisme, et, il semblerait qu’à Cassoulet City l’on en manque quelque peu.

 

Lettre à l’élu :

Cher Pierre, mon ami,

Te voilà, encore une fois, face à la grogne de tes petits soldats. C’est dur d’être socialiste et de se frotter quotidiennement aux masses laborieuses de ce pays... Cela s'appelle le pouvoir et le pouvoir  n'est pas de droite pour dire non à tout et de gauche pour dire le contraire... A gauche l'on peut également dire non à l'excès de conflits, non aux demandes injustifiées, non au laxisme  face à des équipes sans scrupules.

Pas la peine d’espérer de la reconnaissance des services et des équipes ; tu n’existes à leurs yeux qu’à la fin du mois lors du virement du salaire et éventuellement si ton DRH leur apporte aide et soutien dans leurs demandes individuelles (logement, placement de l’aînée….). Reste, chaque mois, une bonne trentaine de jours d’ingratitudes consacrés à l’opposition (c’est un récurrent) ; opposition aux heures de travail, aux décomptes et aux méthodes, à la qualité d’y celui, au petit chef, au temps humide, aux administrés…que sais-je encore.

Plus perfide qu’un salariés de Tisséo, qu’une cantinière scolaire tes éboueurs ont l’art et la manière. Juste au moment où nos impôts nous rappellent le montant élevé du tri sélectif. Alors à quoi sert d’élire un socialiste si c’est pour voir les revendications prendre les mêmes voies conflictuelles que dans une cité de droite comme Marseille ? C'est à peu près ce qui va transpirer dans la presse nationale si le conflit s'éternise à Toulouse. Alex Raymond ce socialiste d'un autre temps aurait-il trop payé ses équipes columérines dans le passé au point de rendre impossible le lissage des différences salariales des employés communaux au sein de la CUT ? Tout cela mérite réflexion ; mais attention gouverner c’est prévoir. Il semblerait que sur ce dernier point il y ait quelques lacunes dans l’organisation interne des services du "Grand  Toulouse"…

Allez courage il reste encore une mi-temps pour rattraper ces (petites) erreurs.

Commenter cet article