Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

République des blogs à TOULOUSE

1 Juin 2011, 13:44pm

Publié par Marius

 

P1000606.JPGJe ne reviendrais que très brièvement sur la nature de RdB (République des Blogs). Nos aînés franciliens ont couvert ce sujet.  Le mouvement toulousain n’est rien de plus que la mauvaise copie volonté commune d’échanger des idées -souvent conflictuelles- dans la bonne humeur et le respect de l’autre.

Mais voilà tout à un  terme…Quand il n’y a plus de contradicteurs, quand   les sujets convergent l’on peut se poser la question de l’utilité de ces réunions. Notre dernière rencontre RdB c’est soldée sur une forme de consensus désarmant. Comment, en effet, débattre quand les participants sont d’accords sur la majorité des sujets locaux...heureusement il nous reste l'humour et le Fronton du patron !

Résumons-nous. A Toulouse, la politique de la ville est à l'apogée de l’incertitude. Mon contradicteur PINO l’annonçait et le martelait avec humour sur son blog ; Pierre COHEN (et son équipe) ne répondait pas aux attentes. Mais l’absolue subjectivité de ce dernier m’incommodait. Je trouvais généralement une parade considérant globalement qu’il s’agissait de laisser du temps au temps. Je ne peux me résoudre à voir se casser la dynamique électorale sur cette ville.

La sympathique Cath, plus consumériste dans ses griefs, soulevait des sujets concrets de propreté, de culture et d’esthétique de notre ville  jusqu’au jour où, suite à une méchante agression de rue, son appréciation devient plus virulente. La perception de chacun se nourrissant de ses propres expériences l’actualité locale fait prospérer le doute sur la sécurité... Il semblerait que seule  la dérision soit le remède d'une passionnée.

Avec la vision, commune, des participants à la RdB et le jugement critique d'Amandine HIROU journaliste de l'EXPRESS (N°3124 du 18/05/2011) contrastant avec les échos laudatifs des communicants de la mairie, il nous a semblé opportun de prolonger cette rencontre en nous frottant à la réalité d’un conseil municipal, un vrai.

En cette période non électorale où les tensions devraient être apaisées nous avons donc assisté aux premières lueurs du jour à un conseil municipal où la surenchère de griefs pouvait nous ramener au temps révolu des chicayas de cours de récrée.

Triste situation où chacun campe sur une posture de principe. Une majorité en manque d’ambition gérant le courant et une opposition en difficulté cherchant a exister au travers de propositions inappropriées et de jugements péremptoires. 

Les comptes rendus partiels sont ici, ou …chacun y trouvera matière...

Pour ma part c’est la lassitude qui m’envahie.La politique peut être noble. Mais il semblerait que de New York à Toulouse, de Bruxelle à l'Elysée     tout se lie contre cet exercice de démocratie.

Heureusement il reste à tous le rugby...

Commenter cet article

Pino 01/06/2011 21:00



Patience Marius, il reste 3 ans à "l'équipe Cohen" pour se rattraper ;-)



Marius 02/06/2011 09:24



Le dernier camouflet du Tribunal Administratif ne favorisera certainement pas l'amélioration de la situation à Toulouse...