Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Un choix délicat, mais il faut un second !

16 Septembre 2010, 15:09pm

Publié par Marius

S’agissant de présenter des personnalités de la communauté urbaine à « potentiels » j’ai longuement hésité dans la seconde nomination. En effet, donner la préférence à un élu qui pourrait paraître déjà en fin de carrière n'est pas totalement excitant . Le parcours du nominé est  bien avancé et selon les électrices « il fait son âge ». Une manière diplomatique d’indiquer qu’il semble marquer par ces engagements passés et présents.

 

bERNARDkeller.jpgRompu à la vie politique locale depuis de nombreuses années cet élu reste encore un « jeunot » eu égard à l’âge canonique du Président du Conseil Général candidat à sa propre succession. Je ne commenterais pas plus en détail les persévérances de Pierre IZARD ici, pour m’attarder aujourd’hui sur l’un des « jeunes » membres de son conseil en la personne du maire de Blagnac Bernard KELLER.

 

 En toute subjectivité assumée j’ai choisi ce Radical de Gauche digne représentant de la politique cassoulet de son mentor Jean Michel BAYLET. De la rondeur, de l’écoute et un talent certain pour savoir accorder autour de lui des hommes et femmes de couleurs politiques diverses et variées. L’homme est sympathique et entreprenant. BLAGNAC CONSTELATION c’est lui. Le quartier ANDROMEDE c’est encore lui…Un pari plus qu’une ambition ; valoriser des terrains de sa commune et des 5 communes voisines sous les couloirs aériens  avec un potentiel de plus de 5000 logements nouveaux à terme n'est pas sans risque. Heureusement ceci est complété de zones d’activités et d'infrastructures d'acceuil (à faire blêmir les Toulousains...). Soyons certain que même la suppression de la taxe professionnelle n'affectera pas complètement les finances communales du secteur ouest de l'agglomération.

 

Avec lui c’est l’aviation qui est au premier plan. Aéroport, sous traitance aéronautique tout tourne autour de cette industrie en Cassoulet ’Land. La richesse de notre communauté dépend de l’aviation  et Bernard KELLER reste encore aujourd’hui en mission commandée avec son ancien employeur AIRBUS (de 1988 à 1995).Vice Président de la communauté urbaine il a su saisir les opportunités et obtenir enfin la nécessaire ligne de transport collectif qui débloquera une commune géographiquement isolée de Toulouse par le lit de la Garonne.


Mais attention son destin est inexorablement  ancré au devenir de l'avionneur. Nous apprenons que c’est notre voisine BORDEAUX qui accueillera le comité stratégique aéronautique (le cerveau d’une industrie majeure en France). C’est un coup dur pour la communauté urbaine, plus encore pour celui  à qui l'on a confié tout naturellement le développement économique et l'emploi au sein de la CUB !  

Commenter cet article

Pino 16/09/2010 18:31



Excellent choix Marius. Bernard Keller a fait de bonnes choses et ne s'est pas trop dispersé en briguant de multiples mandats. Il aurait pû se laisser tenter par la conquête du Capitole, mais il
a su rester fidèle à son fief. Bernard Keller en devenir? Je ne crois pas, mais il mérite une nomination pour l'ensemble de son oeuvre.