Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Un scoop : Vous n'avez confiance qu'en vos élus du Cassoulet’Land ! Pas aux autres.

21 Janvier 2010, 17:21pm

Publié par Marius

blason_midi_pyrenees.png

En cette période pré électorale il est surprenant de voir a quel point l’on nous conditionne à débattre sur des sujets nationaux (type BURQA, NIQAB, HIDJAB…) afin de nous éloigner des thèmes régionaux qui devraient être au centre du débat au seuil de la période électorale.

 Un sondage important a été passé sous silence ; il s’agit du baromêtre de la confiance politique des Français réalisé à l’initiative de l’Institut Mendès France avec le concours de Sciences-Po Paris.

 

 A la lecture de la page 16 je peux ici vous fournir le motif du (presque) silence qui entoure cette étude.
En effet, si une majorité de Français (69%) font confiance à leur conseil municipal, à leur conseil général ou régional (65%), ils sont peu a faire confiance à l’Union Européenne (45%), à l’Assemblée Nationale (36%), et a fortiori à la présidence de la République et au gouvernement (32%).

En clair, deux tiers des Français ne font plus confiance aux hommes politiques nationaux et attendent beaucoup de leurs élus de proximité (p54).

 Ainsi, l’on comprend aisément qu’il importe pour l’UMP d’occuper notre attention sur les sujets nationaux afin d’éloigner  notre (petit) cerveau des sujets brulants de nos régions…mais l’on peut également sentir qu’au vu du peu d’emballement des Français devant les propositions du PS aucun des deux camps ne tire profit à produire ce sondage.
La défiance à l’égard  des  institutions est profonde. Les Français sondés ne font plus confiance aux députés, sénateurs, mais également banques, grandes entreprises... Le constat est sévère.

 Mais le plus intéressant de ce sondage est la démonstration éclatante de la nausée concernant le clivage gauche-droite. En effet 67% des Français ne font confiance ni à la gauche, ni à la droite pour gouverner le pays. Des chiffres monstrueux qui montrent l’étendue de la défiance à l’égard du PS et de l’UMP et qui me conforte dans mes dispositions actuelles (voir la pensée de G Bedos en sous face de CASSOULET’LAND).

 En résumé il importe aujourd’hui de porter un regard attentif aux projets des candidats de la région…qui malheureusement peuvent paraître particulièrement indigents.

Commenter cet article