Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

De l'art ou du cochon ?

28 Mai 2013, 14:34pm

Publié par Marius

Ne m’en veuillez pas mes amis mais la lassitude l’emporte sur l’écriture. Je n’ai plus le courage d’écrire des billets sur ce blog. Deux raisons à cela ; d’une part l’hébergeur a entrepris une mise à jour éprouvante (merci Overblog) et d’autre part l’actualité devient un tantinet lassante.

Néanmoins j’ai souhaité tardivement revenir sur l’affaire GUEANT. Elle démontre les capacités offertes à nos politiques de maquiller les comptes en toute légalité et, cerise sur le gâteau, elle illustre la connivence de la droite avec la gauche (ou l’inverse…)

Je vous demande - juste un instant ce ne sera pas long- de vous mettre dans la peau d’un politique en quête de quelques milliers d’euros pour régler une facture occulte (l’on doit toujours arroser quelques électeurs plus vénaux que véreux).

Vous avez plusieurs moyens d’obtenir de blanchir la somme ; pour aujourd’hui nous nous intéresserons à la méthode GUEANT (pas la meilleure ; il s’agit surtout de sauver les apparences).

Je vous propose de vous dessaisir de deux tableaux croutes que vous avez récupéré lors du décès de votre vieil oncle (si possible pour justifier d’une détention familiale supérieure à 12 ans). Une vague signature vous permet d’authentifier la qualité artistique de l’œuvre (forcément relative) mais présent dans les ventes répertoriées (point important) et donc tenant une cote, même modique là n'est pas le problème. Il vous suffit de les céder à un sympathique donateur acheteur prêt à financer vos dépenses.

Peut importe le montant du chèque ; il appartiendra à votre donateur (décidément…acheteur) de justifier de son mauvais goût et de ses prédestinations à se faire pigeonner. Ainsi les vilaines aquarelles deviendront des œuvres qu’un amateur a surpayer (à son seul dépens…mais ça, ça le regarde).

De votre côté, vous pourrez justifier dans vos comptes de la rentrée de la somme et être exonéré en totalité de plus value.

Cela nous amène tout naturellement à réfléchir au motif de refus qu’à récemment exprimé la majorité PS devant les volontés de réforme de la loi Fabius-Lang*…Ainsi vous comprenez mieux le silence du PS fait autour de cette forfaiture.

*ici nous ne sommes pas concernés par le sujet ISF

De l'art ou du cochon ?

Commenter cet article