Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

Le top 4 de la semaine de Pâques

2 Avril 2010, 12:54pm

Publié par Marius

jai-offert-jeff-koons-fils-2-ans-L-1.jpegVoici le choix des post qui ont retenus mon attention cette semaine dans la sphére de Cassoulet'Land.

 

Le  quatrième : Sur le site de J. L. Moudenc un refus des décisions de TISSEO. Une prise de position symbolique car rien n’arrêtera la volonté des élus concernant la mise en place d’un réseau urbain dense et accessoirement d’une liaison avec l’aéroport de Blagnac (un Orly Val sauce cassoulet). Le concept éculé de la « dette zéro » mis en place par les Baudis (une époque où l’on empruntait à 14% ; ce n’est plus le cas) continu de servir de « chiffon rouge » dans l’arène politique locale.

 

Le troisième : Une grande victoire locale contre les agissements irresponsables de « Grande Paroisse » condamnée en appel pour pollution par hydrocarbure de la Garonne.

Enfin une prise de conscience des tribunaux face aux responsabilités individuelles en matière de pollution (en complément du jugement concernant les pollutions de l’Erika). Pour TOTAL une période bien sombre…et ce n’est pas fini.

 

 

Le second : Nicole BELLOUBET ancienne rectrice, travailleuse acharnée, brillante universitaire et N°2 de l’équipe COHEN à la ville de TOULOUSE semblerait prendre quelque distance avec la mairie. Son élection à la région, sa place de choix auprès de M. MALVY lui permet de s’éloigner de l’équipe municipale en abandonnant ces fonctions exécutives pour ne conserver que sa place sur le banc des conseillé(e)s. Lassitudes ? Querelles passagères ou véritables difficultés ? Le vernis craque dans la ville rose…A suivre avec attention.

 

Le vainqueur : Il s’appelle « père Bonaventure ». Un nom prédestiné pour ce curé originaire du Burkina Faso ; il a fait le buzz cette semaine. Un incident fâcheux pour une messe d’enterrement. Le spleen du pays, la pression du célibat…. un apostolat bien lourd en 2010.

Décidemment Benoît XVI a presque autant de difficulté que Christophe de Margerie chez Total….un problème d’image de marque.

Commenter cet article