Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cassoulet'Land

« N’ayant pas la force d’agir, ils questionnent *»

26 Janvier 2010, 19:42pm

Publié par Marius

point d interrogationGauche et droite ont un point commun pour les régionales : l’absence de projets.

S’agit’ il d’une volonté de reculer l’annonce des thèmes majeurs par crainte d'un plagiat ou, plus grave encore, de l’indifférence des leaders face à leurs électorats ?

Je reste effaré par l’apathie de nos candidats aux régionales à CASSOULET'LAND. A l’heure où j’édite nous n’avons que peu d’informations sur les principales propositions qui pourraient être soutenues par  nos principaux candidats aux  régionales et leurs sites officiels sont d’une insignifiance alarmante.

 

Prenez le groupe UMP ; leur site de campagne comporte des vidéos sur les principales personnalités constituant le groupe de tête et…5 dossiers thématiques sur des sujets parfaitement éloignés des préoccupations des électeurs ou quelque peu réchauffés comme la simplification du droit ou la crise (ah bon il y aurait eu une crise ?). Pas l’ombre d’un projet. Juste un questionnaire permettant aux sympathisants de s’exprimer sur divers thèmes…

 

A gauche le PS s’efface devant la personnalité de son leader Martin MALVY...vous pouvez le trouver sur son blog et sur le site officiel. Ici pas de projet défini, quelques mots sur le bilan, quelques vidéos de soutien et même scénario ; un  questionnaire « participatif » et le tour est joué.

 

Dans un passé récent, avec un début grotesque, Ségolène ROYALE a fait les frais d’un projet à périmètre variable dicté par les opinions des adhérents. Aujourd’hui le concept est repris par l’ensemble des acteurs politiques. Avec plus ou moins de pertinence selon les candidats et la pression de l’électorat. En Ile de France J.P. HUCHON et V. PECRESSE affichent leurs intentions pour la région  et cherchent au travers de questionnaires à donner vie aux idées préalablement mis en lumière.

Tel n’est pas le cas dans notre région. Mais l’on oublie un peu vite que la démocratie élective telle qu’elle existe  n’est pas un blanc-seing. Sans réel projet structuré, sur la seule réponse aux sollicitations clientélistes c’est l’abstention qui sortira vainqueur des urnes.


* "N'ayant pas la force d'agir, ils questionnent"...libre interprétation des écrits introductifs de Jean Jaurès à l'histoire du socialisme "n'ayant pas la force d'agir ils dissertent"

Commenter cet article

bil 28/01/2010 21:07


Le manque de projets est de mon point de vue lié a la durée du mandat. En tenant compte des modifications en cours les élus sont à la simple recherche d'un placard doré jusqu'à la prochaine
échéance...Ainsi va la vie politique; un train de Sénateur.